Search Sailnet:

 forums  store  


Quick Menu
Forums           
Articles          
Galleries        
Boat Reviews  
Classifieds     
Search SailNet 
Boat Search (new)

Shop the
SailNet Store
Anchor Locker
Boatbuilding & Repair
Charts
Clothing
Electrical
Electronics
Engine
Hatches and Portlights
Interior And Galley
Maintenance
Marine Electronics
Navigation
Other Items
Plumbing and Pumps
Rigging
Safety
Sailing Hardware
Trailer & Watersports
Clearance Items

Advertise Here






 Not a Member? 



Home » Sailnet Boat Reviews » W - Boats starting with 'W' » Wauquiez
more

Previous Product 
Wauquiez Centurion 32
Reviews Views Date of last review
2 3883 Mon June 26, 2006
spacer
Recommended By Average Price Average Rating
100% of reviewers None indicated 9.0












Description: Wauquiez Centurion 32
Keywords: Wauquiez Centurion 32
 


Author
CENTURION32
Junior Member

Registered: August 2004
Review Date: Sun August 8, 2004 Would you recommend the product? Yes | Price you paid?: None indicated | Rating: 0 

 
Pros:
Cons:

Caractéristiques
Longueur de coque
Longueur de flottaison (L)
Bau maximum
Bau flottaison
Franc-bord avant
Franc-bord milieu
Tirant d'eau maximum
Tirant d'air
Déplacement en charge (D)
Poids en ordre de marche
Poids du lest
Nature du lest
Hauteur sous barrots
Largeur entre couchettes
Largeur moyenne des passavants
Jauge en douane (tonneaux)
Jauge I.O.R. 9,75m
7,45m
2,96m
2,60m
1,13m
0,85m
1,86m
12,80m
5.150 kg
4.650 kg
1.980 kg
plomb
1,80m
0,48m
0,50m
7,43
6m90 (22'8")
Surface du triangle AV (1)
Surface maximum du génois (2)
Surface du foc n°1
Surface de la grand voile (3)
Surface maximum (2+3) (V)
Surface pour la jauge (1+3) (v) 22,9 m2
34,5 m2
12,5 m2
18,3 m2
52,8 m2
41,2 m2
Surface du maître couple immergé en charge (B)
Surface de dérive :
coque seule
aileron
aileron AR
safran
Surface de dérive totale
Surface mouillée totale (M) 1,41 m2

3,82 m2
2,30 m2
0,47 m2
0,45 m2
7,04 m2
22,06 m2
Position du centre de dérive et du centre de carène
par rapport au milieu de la flottaison (en % de L)
Ecart entre CV et CD en % de L CD 6,00
CC 3,70
21,70
Coéficients
Aptitude à naviguer par petit temps (V/M) 2,38
Vitesse moyenne (V/B) 29,2
Vitesse limite (coéficient prismatique) (D/BxL) 0,505
Raideur à la toile 15°
Raideur à la toile 30° 4,04
8,63
A LA BARRE DU CENTURION par Jacques Monsault


Un sondage d'opinion auprès des propriétaires de bateaux de plaisance confirmerait certainement qu'une grande majorité d'entre eux, si on posait la question comment voyez-vous votre prochain bateau?, répondraient "Avec un mètre de plus."

Cependant quelques initiés diraient "Avec 1 tonne de plus...", sachant bien quel supplément de confort en découle.

Bien sûr, le poids coûte cher. Comme tous les produits manufacturés, le bateau se vend pratiquement au kilo. Par ailleurs, chaque kilo a bord impose son décimètre carré supplémentaire de voilure, et border un génois de 35 m2 peut faire regretter de ne pas fréquenter plus assidûment un club de gymnastique. Mais, pouvoir embarquer une demi tonne de matériel et de vivres sans que le comportement du bateau soit désagréablement modifié, étaler un vent de force 5 ou 6 sans avoir forcément a rentrer de la toile, passer a la fois en puissance et en souplesse dans une mer agitée font partie des avantages de "la tonne de plus" qu'offrent des bateaux comme le Centurion.

Conçu au tournant entre la jauge RORC et la jauge IOR, le Centurion doit évidemment plus à l'ancienne formule qu'à la nouvelle. Dans un style assez proche de certains architectes américains, Kim Holman a dessiné un bateau qui reste très britannique, avec ce certain charme que donne le modernisme tempéré par l'expérience. Ayant parcouru plusieurs centaines de milles sur un Centurion, tant en régates qu'en croisière, nous avons succombé à ce charme, bien qu'une utilisation intensive nous ait révélé quelques défauts de jeunesse ne correspondant pas a l'image de qualité irréprochable que ce chantier a su se créer en quelques années d'existence. Nous avons pu constater, au cours d'une récente visite des chantiers à Mouvaux, que chaque point critiquable avait donné lieu à une modification destinée à y remédier, confirmant ainsi le désir de ce constructeur de se spécialiser dans la production de bateaux de classe internationale.


CONCEPTION

Traquée dans ses moindres trous par les architectes du monde entier, la jauge du RORC a fini par déboucher sur un certain style de bateaux dont le Centurion représente presque le portrait robot; étrave élancée, aileron porte lest avec trimmer, bordés frégatés, tableau inversé se raccordant à une voûte concave, safran séparé précédé d'un aileron fixe, maître bau reculé aux deux tiers de la longueur pour une meilleure tire du génois. Bateau de près, le Centurion a du pied dans l'eau 1,78 mètre. Son déplacement important, dû en partie à un lest en plomb de 2 tonnes, représentant 47 % du poids à vide, se traduit par un creux assez fort. Ce lest n'est pas bulbé: son bord d'attaque incliné est en V marqué, tout comme l'étrave et les sections avant précédant l'aileron de quille. A partir de ce dernier qui est raccordé à la coque par un retour de galbord à faible rayon, pour la surface mouillée minima, les sections deviennent beaucoup plus rondes. Cependant les lignes d'eau sont assez symétriques et, dans cette carène classique et très bien venue, la seule originalité est l'échancrure pratiquée dans la partie supérieure du bord de fuite du safran, inversement à la tendance actuelle qui consiste à prolonger artificiellement la flottaison par un safran affleurant la voûte.

Un pont dégagé, surmonté d'un roof assez bas mais allongé, complète harmonieusement la coque, La ligne des hiloires de cockpit se prolonge vers l'avant par un brise-lames arrondi venant rejoindre le "tableau de bord" qui surmonte l'entrée de la cabine, accentuant ce qu'on nommerait en jargon automobile, la silhouette, "grand tourisme" du Centurion.

Sous voiles, le Centurion se reconnaît assez facilement à son plan de voilure composé d'un grand triangle avant et d'une grand voile tiercée, c'est-à-dire trois fois plus longue sur le guindant que sur la bôme. Depuis longtemps, ce r apport est considéré par les techniciens comme donnant d'excellentes performances au près, ce qui explique le choix de l'architecte qui n'a rien négligé pour que cette allure convienne à son bateau. la marche aux allures portantes ‚tant assurée par la surface imposante des voiles d'avant (34 m2 pour le génois et 70 m2 pour le spi). Le choix de la longueur de flottaison de 7,32 m indique clairement que l'architecte a voulu que le Centurion puisse prendre part aux courses du RORC ce qui implique des emménagements prévus pour vivre en mer.


CONSTRUCTION

Malgré son frégatage et son tableau inversé, la coque est moulée d'une seule pièce, en plastique armé, grâce à un moule démontable. L'utilisation de ce procédé permet de prévoir sur la coque une amorce de pontage qui servira à recevoir et à boulonner le pont. De moulage également, sort la ceinture décorative et le glaive qui, vers l'étrave, rappelle l'insigne de voile. La solution de continuité e ntre le pont et la coque est masquée par un cale-pied en teck, évitant ainsi la pose d'un liston, source d'ennuis fréquents avec les voisins et les pare-battages. La coque est assemblée au pont par un boulonnage rapproché qui vient compléter le scellement plastique effectué au moment de la pose. En plus d'un échantillonnage sérieux de tissus de verre, un certain nombre de raidisseurs viennent s'ajouter aux varangues, cloisons et ameublements pour assurer une bonne rigidité de l'ensemble.
Le pont reçoit un contre-moulage intérieur de surface lisse; par contre, la coque est totalement recouverte, soit par les emménagements, soit par un vaigrage en teck du plus bel effet. Il faut noter à ce propos que ce bois e st utilisé à profusion dans le Centurion, faisant oublier, surtout à l'intérieur de la cabine, que l'on se trouve dans un bateau en plastique.

Le lest est fixé par 6 boulons de 32 mm de diamètre puis entièrement plastifié. Le safran et son aileron sont moulés en plastique armé.

Au niveau du mât, qui se pose sur le pont, la rigidité est donnée par une cloison en contre-plaqué marine près de laquelle vient se fixer une épontille tubulaire en acier inox poli mat. Aux endroits de fixation de l'accastillage, le contre-moulage du pont est prévu pour reposer parfaitement sur celui-ci afin d'obtenir une bonne étanchéité, que ce soit au niveau des mains-courantes ou des hublots.

Pour obtenir les surfaces antidérapantes du pont, le constructeur utilise un procédé intéressant qui consiste à appliquer un gelcoat granit‚ sur la pièce moulée. Il obtient ainsi un bon résultat tant pour l'esthétique q ue pour l'adhérence. De plus, le nettoyage se fait sans problème, contrairement à celui des classiques pointes de diamant qui ont tendance à s'encrasser. La tenue dans le temps paraît tout à fait satisfaisante.

Il faut reconnaître que le Centurion séduit par sa finition autant que par ses lignes, ceci explique le succès qu'il a remporté auprès d'une clientèle éclectique.


PONT - COCKPIT - ACCASTILLAGE

A partir d'une certaine taille de bateau, n'empêche une répartition harmonieuse entre la plage avant, le roof et le cockpit, surtout avec une coque creuse et élancée. Sur le Centurion, chaque chose semble trouver sa place naturellement, sans acrobatie, sans solution technique hardie. La plage avant est dégagée, la largeur des passavants reste convenable, même lorsque les tangons sont à poste, le cockpit accueille tout l'équipage comme sur un day-boat. Le teck habille la nudité du plastique, recouvrant les hiloires de cockpit ainsi que les banquettes. Un caillebotis complète l'aspect classique et confortable de cet ensemble. En navigation, ce cockpit s'avère même un peu trop large et le barreur ne trouve une position convenable qu'avec un coussin. Les winches à deux vitesses, montés en série, demandent de bons muscles si l'on veut souquer le bateau.

Le balcon arrière s'ouvre au milieu, facilitant l'accès à bord lorsque le bateau est amarré l'arrière à quai. Deux supports en inox pour les bouées fer à cheval lui donnent une touche de finition supplémentaire. Une filière double, montée sur des chandeliers bien inclinés, le relie au balcon avant qui serait parfait sans les deux platines de feux de route, meurtrières pour les voiles d'avant.

Le panneau avant, les taquets, les rails d'écoute de foc et de grand voile sont d'une qualité éprouvée. Deux détails seulement contrastent avec le sérieux général : la fermeture peu pratique des grands coffres de cockpit et la position du fil électrique d'alimentation du mât très vulnérable. Etant donné les efforts du constructeur pour atteindre une qualité parfaite, nous sommes sûrs qu'il ne nous tiendra pas rigueur de ces quelques remarques.


EMMENAGEMENTS

Le carré du Centurion peut être aménagé de deux façons différentes, soit en formule dînette avec une banquette en U transformable en couchette double, soit avec deux couchettes simples superposées. La faveur de la clientèle va à la première solution, prouvant que la majorité des utilisateurs préfèrent sacrifier un peu de confort à la mer pour trouver au port un carré plus accueillant. Certes, la deuxième version conviendra beaucoup mieux pour courir le Fastnet avec un équipage de cinq ou six hommes. Mais cela n'arrive que tous les deux ans.
This user is offline
Click here to see this users profile Click here to Send this user a Private Message Find more posts by this user  
kirsten Stahl
Junior Member

Registered: May 2006
Posts: 1
Review Date: Mon June 26, 2006 Would you recommend the product? Yes | Price you paid?: None indicated | Rating: 9 

 
Pros: This boat can handle extreme weather conditions.
Cons: none

I just bought a 1972 Centurion 32..."Alouette." I sailed it down from San Francisco to San Diego in 4 days with an experienced crew of 4 people. We had very rough conditions for the first two days, and beautiful conditions the rest of the way. It was a great way to get to know the boat. I have more faith in this boat than I have ever had in a boat. It was a wonderful voyage, and I'm excited about the many fun adventures to come.
This user is offline
Click here to see this users profile Click here to Send this user a Private Message Find more posts by this user  


Powered by: Reviewpost vB3 Enhanced
Copyright 2010 All Enthusiast, Inc.


All times are GMT -4. The time now is 11:29 PM.

Add to My Yahoo!         
Powered by vBulletin® Version 3.8.7
Copyright ©2000 - 2014, vBulletin Solutions, Inc.
(c) Marine.com LLC 2000-2012

The SailNet.com store is owned and operated by a company independent of the SailNet.com forum. You are now leaving the SailNet forum. Click OK to continue or Cancel to return to the SailNet forum.